Siège administratif Swissgenetics, Zollikofen

Lieu
Meielenfeldweg 12
3052 Zollikofen
Maître d’ouvrage
Swissgenetics
Architecte
Lüscher Egli AG, Langenthal
Ingénieur bois
Pirmin Jung Ingenieure für Holzbau GmbH, Rain
Acousticien
MBJ Bauphysik + Akustik AG, Kirchberg
Construction en bois
Boss Holzbau AG, Thoune
Coûts CFC 2
CHF 6,5 millions dont CFC 214 CHF 1,39 million
Surface de plancher SIA 116
1842m²
Volume bâti SIA 116
11594m³
Prix/m³ SIA 116 (CFC 2)
CHF 566.–
Durée de construction
avril 2007 (construction en bois)
Novembre 2006 – octobre 2007 (total)
Source
Lignum Bulletin bois 90/2009 « Bâtiments administratives »

Swissgenetics offre un service international de génétique bovine destinée aux éleveurs de bétail. La compagnie allie innovation et tradition dans l'agriculture, et garantit des produits et des prestations de premier ordre. Pour son nouveau siège à Zollikofen, elle souhaitait un bâtiment qui tout en accueillant 60 postes de travail et des locaux pour le stockage et la distribution de la semence, puisse refléter l’image d’excellence de son activité.

Les locaux de l'administration prennent place dans les trois niveaux du bâtiment principal. Le stock avec les réservoirs d'azote et l’entrée du garage sont conçus comme des bâtiments d’un étage, avec un éclairage zénithal. L’ensemble des bâtiments forme une vaste esplanade orientée vers l’ouest avec en son centre, l’accès au siège principal. A la place de l’organisation traditionnelle des bureaux comprenant des unités individuelles et de groupe, Swissgenetics a souhaité disposer d’espaces ouverts, permettant aux collaborateurs de développer l'interaction, la communication et le sentiment d'équipe. La séparation entre les différentes zones de bureaux est assurée par les deux noyaux de la cage d'escalier et le puits de lumière ouvert sur les trois étages. La cafétéria, la salle de réunion et les locaux d’archives se trouvent au rez-de-chaussée, tandis que les deux étages supérieurs sont dévolus aux bureaux. Les baies vitrées qui courent le long des façades principales sont constituées de vitrages triples, dont des stores à lamelles permettent l’ombrage. Le long de ces baies vitrées, les canaux intégrés dans le sol comprennent les collecteurs pour le chauffage et les buses de ventilation. L’énergie de chauffage est fournie par une pompe à chaleur reliée à huit sondes terrestres. Le bâtiment dispose d’une aération contrôlée, et les paramètres thermique et de ventilation sont gérés par une installation automatique. L'utilisation la plus large possible de bois local comme matériau de construction faisait partie des préoccupations centrales du maître de l'ouvrage, afin de refléter la proximité de l'entreprise avec la nature et l'agriculture. Ainsi le bâtiment est entièrement en bois à l’exception du sous-sol et des noyaux en béton armé des cages d’escalier. Les baies vitrées, s’étendant du sol au plafond, ainsi que l’absence de cloisons de séparation permettent une utilisation parfaitement flexible de la surface. Les planchers sont constitués de dalles mixtes bois-béton de 6.6m de portée, prenant appui sur quatre rangées de poteaux métalliques. La partie bois de celles-ci est en planches juxtaposées, régulièrement interrompues par des éléments acoustiques. Un faux-plancher est disposé sur les dalles brutes afin de créer les zone d’installations nécessaires. Les planchers en bois efficaces d’un point de vue acoustique, le vaste puits de lumière en position centrale, ainsi que les installations techniques assurent un climat de travail agréable. En outre les excellentes caractéristiques énergétiques du bâtiment lui ont permis de recevoir la certification Minergie.