Immeubles pour personnes agées au Roemerweg, Haerkingen

Lieu Römerweg, 4624 Härkingen (SO)
Maître de l'ouvrage Commune de Härkingen
Architectes H & O Oegerli Brunner, dipl. Architekten SIA, Olten et Härkingen; collaborateurs: Markus Oegerli, David Brunner
Ingénieur civil Rolf Grimbichler, Bauingenieurbüro HTL/STV, Rothrist et Olten
Ingénieurs bois Pirmin Jung, Ingenieure für Holzbau GmbH, Rain; collaborateur: Martin Graf
Entreprise bois Renggli AG, Schötz; collaborateur: Martin Jordi
Paysagistes Scheider Landschaftsarchitekten BSLA, Olten
Bois mis en œuvre (pour les deux étapes) Bois de structure: massif 39m³, ossature 220m³, bois lamellé-collé (BLC) 17m³, lamellé chevillé 30m³; Panneaux: trois plis 26m³, à copeaux orientés (OSB) 72m³, aggloméré 48m³, de fibres diffusant 10m³, contreplaqué 4m³, plâtre cartonné 40m³, de plâtre armé aux fibres 14m³; Façade: panneau de ciment armé aux fibres 18mm 1400m²; Revêtement de sol: parquet chêne collé 8 cm 1'500m²
Volume SIA 7860m³ (1ère étape), 5433m³ (2ème étape), 13 293m³ (total)
Prix/m³ SIA (CFC 2) CHF 536.– (1ère étape), CHF 612.– (2ème étape), CHF 567.– (total)
Durée de construction Octobre 2002–octobre 2003 (1ère étape), juin 2004–mars 2005 (2ème étape)

Au cours des années 90, la municipalité de Härkingen a acquis une parcelle de 9800 m² située au sud du village, le long du Römerweg. Elle souhaitait y construire des logements pour personnes âgées avec des loyers abordables afin de répondre à une demande récurrente de la population. A la fin 2002, un concours sur invitation réunissant quatre bureaux d'architecture a été lancé pour étudier un projet de construction sur une partie de ce terrain. La commune, propriétaire de forêts et productrice de bois, a manifesté son désir de voir des projets faisant la part belle au matériau bois. Le projet retenu a convaincu le jury tant par ses qualités architecturales que par ses réponses pertinentes aux exigences du maître de l'ouvrage.

Sur la partie est du terrain, quatorze parcelles, destinées à des maisons individuelles ou mitoyennes, sont implantées le long d'une nouvelle voie de circulation perpendiculaire au Römerweg. Deux villas individuelles y ont déjà été construites. Sur la partie ouest, deux immeubles d'habitation sont implantés face à face, parallèlement au Römerweg. Une place engazonnée, située au-dessus du parking souterrain, sépare les deux blocs d’habitation. Le rez-de-chaussée et l'étage de chaque immeuble abritent dix logements de 21/2 et de 31/2 pièces, destinés aux personnes âgées ou à mobilité réduite et spécialement adaptés à leurs besoins. L’attique est occupé par deux appartements familiaux de 41/2 et 51/2 pièces; chacun dispose d'une vaste terrasse. Le sous-sol d’un des bâtiments comprend, en plus des caves et locaux techniques, une salle de rencontre, éclairée naturellement par une courette semi-enterrée. Ce local est mis à la disposition de la commune et des habitants du quartier. Ce premier immeuble locatif a été achevé en septembre 2003. Le second pourra accueillir ses locataires à la fin mars 2005. Les deux bâtiments de couleurs vives, rouge et gris clair pour l’attique, et aux toitures plates s'intègrent avec simplicité dans l’environnement existant. Les logements, modernes et pratiques, sont orientés nord-sud. Chaque appartement du rez-de-chaussée et de l'étage dispose d'une loggia donnant sur la façade sud. Côté nord, les logements du rez-de-chaussée sont directement accessibles par l’extérieur, via un espace couvert privatif donnant dans un vestibule attenant à la cuisine. A l'étage, une coursive extérieure accessible par une cage d'escalier en béton avec ascenseur dessert les appartements. Les cuisines sont entièrement équipées et disposent d’un agencement pratique et rationnel. Des portes coulissantes sans seuils séparent les différentes pièces afin de faciliter les déplacements en chaise roulante. Tous les appartements sont équipés de placards. Le système constructif est composé d’une ossature bois de 60/160 mm isolée entre montants et, sur la face extérieure, d’un lattage horizontal de 60 mm également isolé offrant une enveloppe thermique homogène, efficace et performante. Les montants de l’ossature sont revêtus, sur chaque face, de panneaux à copeaux orientés de 15mm d’épaisseur qui assurent le contreventement. Le revêtement des façades est constitué de panneaux de ciment armé aux fibres peints en rouge vif. Les parties en retrait – entrées, loggias et attique – sont peints en gris clair. Les fenêtres en bois métal sont peintes en noir ou en blanc à l'extérieur et enduites d'un vernis transparent à l'intérieur. Les parois et cloisons intérieures sont revêtues de panneaux de plâtre cartonné peints de couleur claire. Les planchers entre étages ont également été préfabriqués et dotés d’une isolation intégrée posée entre solives. Une chape flottante avec chauffage au sol et revêtu d’un parquet en chêne vitrifié assure une bonne isolation phonique entre appartements. Les salles d'eau sont habillées d'un carrelage bleu et blanc non glissant. Les coursives extérieures ainsi que la terrasse de l’attique reçoivent un revêtement de sol en dalles de ciment. La forme concave de la toiture est donnée par une sous-construction de hauteur variable (100-320 mm) ventilée fixée sur la structure horizontale isolée de 280 mm d'épaisseur. Un lé bitumineux assure l’étanchéité de la couverture. Les eaux pluviales sont récoltées au centre de la toiture. La production de chaleur est assurée par un chauffage central avec chaudière au gaz alors que la production d’eau chaude provient de dix panneaux solaires disposés en toiture. Les deux immeubles sont pourvus du label Minergie. Une aération contrôlée permet de garantir la qualité de l'air intérieur, assurant ainsi un confort accru pour les habitants.

Konstruktionsdetails